la cerise

cerise et fromage de chèvre

La cerise se consomme entre mai et juin…  Dans l’arbre c’est un pur bonheur de consommation surtout quand on sait que les anthocyanines qui composent la cerise acidulée démontrent des activités antioxydantes et anti-inflammatoires. Les extraits d’anthocyanines ralentissent également la croissance in vitro de cellules cancéreuses du côlon humain. C’est donc le bon point de ce fruit souvent très prisé dont la saison est la plus courte.

Il y a une façon très simple de se faire plaisir en l’associant avec du fromage de chèvre ! Comment résister au fromage et fruit en même temps dans l’assiette. Un dessert plus que local si vous allez chercher votre cerise à Citou et votre fromage de chèvre chez votre chevrier du village. Enfin ce n’est que mon humble avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *