En cette fin août, le fruit sauvage…

La Mûre, la baie du sud.
Une envie de fraîcheur avec LE fruits des bois par excellence de cette fin août. La Mûre sauvage vous attend au bord des rivières pour être plus juteuse. Petite baie noire, elle est pétrie de qualités insoupçonnées pour vous et pour la nature ! 

La mûre sauvage issue des ronces est riche en folates, carotènes, manganèse, vitamines C, cuivre, fer. Elle contient des flavonoïdes, des pigments, des tanins bon pour l’appareil vasculaire. Elle possède une forte teneur en antioxydant. Les antioxydants contribuent au blocage des radicaux libres du corps et peuvent prévenir l’apparition de maladies. Ses propriétés luttent contre le mauvais cholestérol.
Les vertus astringentes de cette baie sauvage travaille à la conservation des cellules de l’épiderme. La présence d’acide ellagique (polyphénol antioxydant procurant des bienfaits sur la santé) participe à la réduction des dépôts dans l’aorte. Sa contribution agit sur la lutte antimicrobienne et antiviral.
En gelée, en confiture, en salade de fruits, en décoration de gâteaux, en tarte, en sorbet, en glace, en alcool, autant d'exemple de son utilisation. Aller la ramasser au bord des rivières est source de griffures n'oublions pas que c'est le fruit de la ronce mais c'est aussi un bon moment de méditation ! 

Une fois passé le temps du ramassage, la mûre est à cuisiner sans modération, pour ma part je l'adore en Pavlova ou dans un yaourt.